Lavaur légende du jacquemart

Lavaur-jacquemart

Le Jacquemart de la cathédrale

Lavaur
Le Jacquemart de la cathédrale Saint-Alain, au-delà de son intérêt architectural, est connu pour la légende du Jacquemart. Le Jacquemart doit son nom à l’association de « Jacques » et de « marteau ». C’est en effet un personnage automate, savant mécanisme qui indique les heures en frappant une cloche avec un marteau.

Durant les guerres de religion à Lavaur, un calviniste aurait été fait prisonnier dans la Tour et condamné à sonner les heures jour et nuit. Pour s’échapper, il aurait mis au point un automate mécanique capable de le remplacer. C’est ainsi qu’il put s’enfuir sans attirer l’attention des catholiques.

[ssba]

Retours à page culture millénaire