Archives pour la catégorie Terres occitanes

Sorèze, terre occitane

Sorèze, terre occitane

Logo Grands Sites Midi-Pyrénées

Les moines Bénédictins de l’ordre de Saint Maur ont durant plusieurs siècles, parlé, écrit, enseigné et prêché en occitan. L’abbaye a contribué à la transmission de la culture occitane en enseignant et diffusant des écrits. En 1280, le premier Parlement du Languedoc qui siégea pendant près de douze ans à l’Abbaye tenait ses sessions et assemblées en occitan. En 1776, l’Abbaye devint une école militaire sous l’impulsion de Louis XVI. En savoir plus

Soreze, ville occitane

Rabastens, terre occitane

Rabastens, terre occitane

Réputé pour ses caves, la ville de Rabastens est une étape incontournable de la route des vins de Gaillac. C’est aussi la cité de naissance du charron et poète Auger Gaillard, très représentatif de la Renaissance littéraire occitane du XVIème siècle. En savoir plus

Rabastens, terre occitane

Puylaurens, terre occitane

Puylaurens, terre occitane

Cette ville est le symbole de la Marianne : en effet, c’est ici que pour la première fois, la République fut appelée ainsi par le poète Guillaume Lavabre. Ce prénom est une référence aux nombreuses jeunes filles qui se nommaient ainsi dans la campagne avoisinante. En savoir plus

Puylaurens, terre occitane

Puycelsi, terre occitane

Puycelsi, terre occitane

Cette forteresse datant de 1180 est restée imprenable durant de longues années. Simon de Montfort ne put y entrer lors de la Croisade contre les Albigeois, du fait de ses impressionnantes fortifications. Celles-ci furent conservées longtemps après la fin de cette guerre, permettant aux habitants de résister au siège des Anglais lors de la Guerre de Cent ans. En savoir plus

Puycelsi, terre occitane

Pampelonne, terre occitane

Pampelonne, terre occitane

Créée par le Sénéchal Eustache de Beaumarchais, son nom d’origine Pampalona est directement inspiré de celui de la ville espagnole de Pampelune dont le Sénéchal avait été gouverneur de 1275 à 1277. La ville est également connue pour la cuisine de ses responchons surnommés « l’herbe aux femmes battues » en raison de leurs vertus médicinales ainsi que de son jeu de quilles pampelonnais également dénommé jeu de 9 quilles. En savoir plus

Pampelonne, terre occitane

Monestiés, terre occitane

Monestiés, terre occitane

Depuis 2001, Monestiés est classé parmi les plus beaux villages de France.
En occitan, Monestièr signifie « Monastère » : son nom évoquerait l’existence d’un petit monastère à proximité ou l’appartenance monastique du village. Selon la légende de Monestiés, les enfants qui naissaient la nuit de la Toussaint détenaient le pouvoir de faire le bien (ou le mal), de guérir les brûlures et tous les petits maux. Selon la légende encore, si sept enfants naissaient consécutivement avec le même sexe, le septième avait automatiquement un don. En savoir plus

Monesties, terre occitane

Lombers, terre occitane

Lombers, terre occitane

Malgré l’interdiction de l’Église catholique, le premier concile cathare aura bien lieu : il se tiendra à Lombers en 1165 et décidera notamment de la construction du premier évêché cathare dans la ville d’Albi. Quatre autres évêchés seront ensuite construits à Agen, Toulouse, Carcassonne et Razés. Ce 1er concile cathare de Lombers renforcera la colère de l’Église Romaine à l’égard cette nouvelle religion qui sera qualifiée d’hérésie. En savoir plus

Lombers, terre occitane

Lavaur, terre occitane

Lavaur, terre occitane

En occitan, La Vaur signifie « le ravin » : la ville est en effet située sur les hauteurs de la rive gauche de l’Agoût. Outre la légende du Jacquemart de la Cathédrale Saint Alain, c’est le triste record du plus grand bûcher de la Croisade contre les Albigeois qui marquera au fer rouge Lavaur avec 400 habitants brûlés, 80 chevaliers exécutés et la seigneur de la ville Dame Guiraude lapidée au fonds d’un puits. En savoir plus

Lavaur, terre occitane

Lautrec, terre occitane

Lautrec, terre occitane

La légende de l’Ail Rose de Lautrec veut qu’au Moyen-âge, un voyageur sans argent aurait payé son repas à l’aubergiste avec des gousses d’ail rose. L’aubergiste planta ces gousses et ainsi la culture de l’Ail Rose « prit racine » dans la ville. Lautrec est également le berceau historique de la famille du célèbre peintre Henri de Toulouse-Lautrec, descendant en droite ligne des Comtes de Toulouse. Le peintre était surnommé en occitan Bébé lo polit (le joli bébé). En savoir plus

Lautrec, terre occitane

Lacaune, terre occitane

Lacaune, terre occitane

La Cauno en occitan, signifie « la grotte, la cavité ». Jules César aurait déclaré devant la ville au fond de sa vallée sombre : « Lacaune, noire caverne de brigands ». L’Empereur aurait néanmoins apprécié l’eau de Lacaune ; la Fontaine des Pisseurs a justement été édifiée au XVIème siècle pour vanter les fameuses propriétés diurétiques des eaux de Lacaune. La ville est également célèbre pour son « enfant sauvage » capturé par des chasseurs en 1799 dans les Bois de la Bassine. En savoir plus

Lacaune, terre occitane