Carmaux, terre occitane

Carmaux, terre occitane

C’est à Carmaux que naquit l’un des plus fervents défenseurs de la culture occitane : Jean Jaurès, affectueusement dénommé Lo nòstre Joanon (notre petit Jean) par les Tarnais. À contre-courant de l’idéologie jacobine de l’époque et de façon visionnaire, Jean Jaurès prônait dès 1911 l’enseignement de l’occitan à l’école pour permettre aux enfants d’apprendre plus facilement les autres langues romanes, et ainsi développer les échanges économiques avec les pays latins. En savoir plus

Cramaux, ville occitane